Le social CRM by Custplace

D’abord et en prélude heureux, un merci spécial à Mister Internet qui a redonné au mot Social une aura sociétale et business que lui avaient enlevé les politiques (trop heureux de mettre ce joli mot au service de leur parti ou de leurs ambitions)

On peut donc être social ET conservateur par exemple ce qui est assez admirable,  nos gouvernements en conviendront.

Plus modestement, des sociétés telles que Custplace se sont créées à travers l’idée ambitieuse de connecter les marques et leurs clients (l’échange, l’engagement, le social donc) avec le CRM des organisations (business pour le coup).

Le social CRM ou SCRM est né de cela.

Précurseur, Custplace est parti du consommateur lui-même pour définir des méthodologies conforme aux habitudes de ce dernier et fidèle à ses valeurs.

Ainsi, à travers son site d’entraide et sa plateforme d’engagement collaborative, Custplace est social.

A travers ses API, ses connecteurs ou onglets Facebook et Twitter, Custplace est social, là encore.

Et quant aux connexions avec les CRM des marques, il réussit le double pari de la donnée qualifiée et de son attachement avec la base client de la marque.

Car s’il a bien tous les connecteurs nécessaires (ce qu’offrent généralement les plateformes d’engagement) il offre en plus le graal ! Le graals avec un S pour être plus précis !

–          L’adresse e-mail du client (qui matche avec celle de la marque, et hop, dossier client)

–          Le numéro client ou numéro de commande ou de dossier de l’internaute etc… (et re hop, dossier client)

Concrètement cela signifie quoi pour les équipes market et relation client ?

–          Des réponses publiques possibles grâce au social avec ce que cela signifie en gains de temps et de ressources

–          Une connexion systématique avec la connaissance client (CRM) grâce aux données client précises que sont l’adresse e-mail et le numéro client.

Le social CRM by Custplace c’est la re-connaissance connectée.

http://fr.custplace.com/business